Infos generales
la cuisine réunionnaise dans toute sa splendeur

Histoire

La cuisine réunionnaise nous vient d'un mélange de culture et d'épices de divers pays. Elle nous vient aussi de grandes civilisations au 17ème siècle le début du peuplement de notre Île.

Beaucoup de spécialistes bien sûr ceux qui viennent d'ailleurs s'attardent à dire que la cuisine réunionnaise est grasse. Ce qu'il faut dire c'est que autrefois les gens mangeaient peu ou presque pas de matières grasses.

L'huile s'utilisait que pour les salades et le saindoux pour les carri, tout ceci était rationné du fait de la chèretée des marchandises.

Plats de résistances

- Les caris.- Les civets. - Les rôtis. - Les sautés. - Les fricassés.

LES EPICES - LES ENTREES - PLATS DE RESISTANCES - CARRI.

+ Les épices

Les entrées (Ti fine)

A proprement dit il n'y avait pas d'entrées dans la cuisine traditionnelle autrefois. Les gens passaient directement aux plats de résistances, sauf biensûr dans les grandes occasions, qui étaient assez rares à l'époque.

An réyoné

Zordizour mi fé dékouv azot inndé rosèt mwin la rovizité, po fé inpé plis lézé. Po so lané 2016 inndé zémisyon lé an kour, lo bann vidéo sora si Youtube èk Dailymotion.

Île de la Réunion

Île de la Réunion Île française à 9900 km de sa capitale Paris, chef lieu Saint Denis de la Réunion. L'île de La Réunion est un territoire français de l'océan Indien depuis 1642.


Lorsque les Français prirent possession de l'île, celle-ci était inhabitée. L'histoire de La Réunion avant la colonisation est très mal connue, et à ce jour, on ne sait toujours pas qui l'a découverte.

In kozé

Tansyon pangar! sit la npwin la prétansyon konm sertin, po aprann azot fé la kwizine. Mi fé partaz azot inndé fason fèr, mé sakinn na son grinnsèl. Lo fason inn ifé lé diféran din otr, domoun dann léo èk dann lé ba na zot manyèr.